Cépages

  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 9 Ha (0.06%)

Souvignier Gris

Noms associés: 
(FR 392-83)
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 9 Ha (0.06%)

Seyval blanc

Hybride Seibel 5656 × Rayon d’Or obtenu en Isère (F), le Seyval Blanc a été nommé par une contraction des noms de ses obtenteurs, Seyve et Vallier. En Suisse, ce cépage vigoureux et résistant donne des vins assez neutres et hauts en acidité.
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 9 Ha (0.06%)

Chenin Blanc

Cépage de la Loire (F) mentionné déjà au 16ème siècle aux environs d'Anjou par Rabelais dans son Gargantua, le Chenin Blanc tire son nom du monastère de Montchenin en Touraine. Le test ADN a montré que le Chenin Blanc est un enfant naturel du Savagnin, et un frère du Trousseau et du Sauvignon Blanc. Sensible à la pourriture grise, le Chenin Blanc permet de produire une large palette de vins, allant du mousseux aux vins secs, moelleux ou doux. En Suisse, ses maigres surfaces sont surtout localisées à Genève, puis en Valais et dans le canton de Vaud.
  • Gris
  • Allogène (après 1900)
  • 9 Ha (0.06%)

Sauvignon Gris

Mutation de couleur du Sauvignon Blanc, le Sauvignon Gris est connu dans la Loire de longue date sous le nom de Fié. Plus capiteux et riche que le Sauvignon Blanc, le Sauvignon Gris est peu cultivé en Suisse.
  • Rouge
  • Allogène (après 1900)
  • 8 Ha (0.05%)

Leon Millot

Hybride artificiel Millardet et Grasset 101-14 OP × Goldriesling obtenu en 1911 à Colmar (Alsace, F), le Léon Millot a été nommé en l'honneur du président de la Société Vosgienne de Viticulture. C'est un frère du Lucie Kuhlmann et du Maréchal Foch Très précoce et résistant, il est cultivé en Suisse dans les climats frais, principalement en Suisse allemande où il donne des vins intensément colorés.
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 7 Ha (0.05%)

Muscat Oliver

Croisement artificiel de Pozsonyi Fehér × Csaba Gyöngye, le Muscat Oliver a été obtenu en 1930 en Hongrie et commercialisé en 1975. Son nom officiel est Irsai Olivér. En Suisse, ce cépage précoce, sensible au gel et à l'oïdium, est nommé Muscat Oliver, et il donne des vins légers et fruités, à boire jeunes.
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 7 Ha (0.05%)

Scheurebe

Croisement artificiel de Riesling avec une variété inconnue (qui n'est pas le Sylvaner comme souvent supposé) obtenu en 1916 au centre de recherches d'Alzey dans le Rheinhessen (D), le Scheurebe a été nommé d'après son obtenteur Georg Scheu. Ce cépage tardif et sensible à l'oïdium est cultivé à Genève et en Suisse allemande où il donne des vins secs ou doux avec une acidité naturellement élevée et des arômes de mûres et de cassis.
  • Blanc
  • Indigène
  • 7 Ha (0.05%)

Completer

Vieux cépage des Grisons (Suisse) où il était déjà mentionné en 1321 à Malans près de Coire, le Completer tire son nom de completorium, l'office du soir des moines bénédictins qui étaient alors autorisés à en boire un verre en silence. Dans le Haut-Valais, le Completer a donné naissance au Lafnetscha avec lequel il a souvent été confondu. Cépage tardif, bénéficiant du foehn, le Completer produit des vins puissants et riches, dont l'acidité naturelle considérable permet un grand potentiel de vieillissement. Il avait presque disparu dans les années 60, et aujourd'hui de rares vignobles de Completer subsistent en Suisse, principalement aux Grisons, mais aussi à Zurich et, depuis tout récemment, en Valais.
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 6 Ha (0.04%)

Freisamer

Croisement artificiel Sylvaner × Pinot Gris, le Freisamer a été obtenu en 1916 à Freiburg (D), d'où son synonyme de Freiburger utilisé entre autres en Suisse, tandis que Freisamer est une contraction de Freiburg et Dreisam, la rivière qui traverse la ville. Cépage relativement tardif, donnant des vins à l'acidité prononcée, il est planté sporadiquement en Suisse, y-compris dans le canton de Fribourg, ce qui n'est certainement pas un hasard.
Noms associés: 
Freiburger
  • Blanc
  • Allogène (après 1900)
  • 6 Ha (0.04%)

Muscat Ottonel

Croisement artificiel obtenu accidentellement en 1839 à Angers (F), ce cépage a été nommé en l'honneur d'un certain H. Ottonel. Sa parenté est restée incertaine jusqu'à ce que le test ADN détermine qu'il s'agit d'un Chasselas × Muscat d’Eisenstadt. Ce cépage précoce et sensible aux maladies fongiques est riche en sucre, et peut être utilisé pour faire des vins secs ou liquoreux. En Suisse, sa présence est limitée.