Actualités

Plongée au cœur de l’ADN des cépages suisses

  • Mercredi 08 novembre 2017
Source /
Sébastien Ladermann
José Vouillamoz, éminent spécialiste de la génétique viticole, dit tout sur les plants de vigne helvétiques dans un ouvrage fraîchement paru.

José Vouillamoz, généticien de la vigne, est coauteur de l’ouvrage Wine Grapes, référence incontestée des cépages cultivés dans le monde. Son dernier livre, Cépages suisses, vient de paraître. L’occasion de faire le point sur le patrimoine ampélographiquehelvétique, d’une richesse et d’une diversité souvent insoupçonnées.

«En Suisse, plus de 250 cépages sont cultivés sur une surface de seulement 15 000 hectares, ce qui constitue probablement un record mondial. Parmi eux, 80 peuvent être considérés comme indigènes: 59 sont des croisements récents obtenus par la main de l’homme, 21 sont des croisements spontanés apparus au fil du temps dans les vignobles. L’origine de ces derniers repose souvent sur des légendes folkloriques», explique le spécialiste.

A l’origine, une liane

Il rappelle également qu’à l’état sauvage, la vigne n’est qu’une liane programmée pour grimper aux arbres ou sur tout autre support et faire des fleurs qui, une fois fécondées, produisent des fruits. Ces derniers, consommés par les oiseaux qui répandent ainsi les graines loin à la ronde, assurent à Vitis vinifera sa propagation. Et la vigne telle qu’on la connaît aujourd’hui n’est rien d’autre que le résultat d’une domestication par l’homme intervenue il y a quelque 10 000 ans.

Des arbres généalogiques reconstitués

Une histoire forcément complexe, donc, dont la bonne compréhension dépend largement de recherches minutieuses éclairées par la génétique notamment. «Ce livre ambitionne de recenser tous les cépages originaires de Suisse, allant des cépages médiévaux jusqu’aux hybrides récents résistants aux maladies, et de dévoiler leurs origines avec une approche historique combinée à la reconstruction des arbres généalogiques grâce aux tests ADN», précise encore José Vouillamoz.

Qu’est-ce qu’un cépage? Comment naît-il? Quelles différences entre les cépages indigènes, traditionnels et les allogènes? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans cet ouvrage complet, très précis, mais néanmoins accessible aux non-spécialistes.

 

Référence

Cépages suisses, José Vouillamoz, Ed. Favre, 160 pages, 26 francs.