Actualités

Les vins suisses font bonne figure sur le marché de la grande distribution en 2017

Source /
Schweizerisches Observatorium des Weinmarktes (OSMV)
Les résultats de l’année 2017 devraient rassurer les moins optimistes. Alors que la baisse des volumes de vins AOC suisses en grande distribution perdurait depuis 2014, celle-ci semble s’interrompre en 2017 (+1.5%). Une augmentation conséquente du volume de ventes des vins rosés AOC suisses est constatée dans les grandes surfaces (+11%). Les vins AOC suisses affichent ainsi un prix de vente moyen relativement stable sur le marché de la grande distribution (+0.3%).

Conjointement, le chiffre d’affaires dans les grandes surfaces est en hausse pour toutes les régions viticoles AOC suisses (+1.8% dans l’ensemble). Les vins AOC Genève (+6.5%), Trois Lacs (+4.9%) et Vaud (+3.7%) ont enregistré une hausse majeure. La part de marché des vins suisses (vins AOC et vins de pays) en grande surface a légèrement augmenté en 2017 et s’approche de celle de l’Italie (26.9% et 27.5%). « Cependant, le chiffre d’affaires des vins suisses demeure toujours supérieur à son concurrent italien (32.6% contre 27%), ce qui permet à la Suisse de garder sa première position en termes de valeur sur son marché viticole » précise Alexandre Mondoux, responsable de l’OSMV.
 
Dans une perspective plus régionale, les vins AOC Vaud conservent leur hégémonie sur le marché du vin blanc AOC suisse avec les vins blancs AOC La Côte en tête qui représentent à eux seuls 1 bouteille sur 4 écoulée en grande distribution. Le volume des vins rosés AOC Valais, qui représente plus de 3 bouteilles sur 4 des rosés AOC suisses, augmente fortement (+12.4%) alors qu’une baisse des ventes de Fendant AOC Valais en grande distribution (-7.8%) est observée.
 
Les vins AOC Genève renforcent leur position en grande surface et l’épisode de grêle de 2013 semble n’être plus qu’un lointain souvenir pour la région des Trois Lacs. Au Tessin, le Bianco di Merlot DOC continue à gagner des parts de marché avec une hausse substantielle des ventes (+14.8%) alors que l’on peut remarquer une baisse des ventes du Merlot DOC rouge (-4.9%). Les vins AOC Suisse alémanique connaissent une hausse de leur chiffre d’affaires (+1.5%) similaire à celle des vins AOC suisses dans leur globalité.
 
Les ventes de vins de pays affichent une baisse de 11.1% du volume vendu en grande distribution, influencée principalement par la baisse des vins rouges romands. Les ventes de vins étrangers sont en recul en 2017 (-1.5%) alors que les ventes de vins suisses (vins AOC et vins de pays) restent relativement constantes (-0.2%). Des nouvelles de bon augure se profilent ainsi avec un volume de vins suisses en grande distribution qui demeure stable et le prix de vente moyen qui, comme pour les autres vins importés augmente peu.

 

Le document complet est disponible sur www.osmv.ch ou en écrivant à info@osmv.ch

 

Contacts : 

Alexandre Mondoux, Responsable OSMV – 022 363 40 50 – Changins – alexandre.mondoux@osmv.ch
Denise Cugini +41 (0)78 642 64 80 denise.cugini@changins.ch  www.changins.ch

 

Interprofession de la Vigne et du Vin Suisse (IVVS)

Une association qui a pour but principal la défense des vignobles et des vins suisses, notamment par la progression des parts de marché en Suisse et à l’étranger. Elle concentre son activité sur : • l’observation du marché et des prix ; • la défense de la production et de la consommation des vins suisses.
 
L’IVVS a mandaté Swiss Wine Promotion, interlocuteur exclusif auprès de l’OFAG, afin de gérer les moyens financiers destinés à la promotion et à l’observation des vins suisses. En plus des objectifs énumérés ci-dessus, l’IVVS s’occupe également de la défense de la consommation du vin en général. Pour les décisions concernant ce sujet, l’IVVS agit en partenariat avec l’Association suisse du commerce des vins (ASCV).   

Contact : Marco Romano, président marco.romano@parl.ch