Actualités

Le vin, une invitation au voyage : destination la Suisse

Source /
Connue comme étant l’un des producteurs de vins des plus coûteux, la Suisse a fait le pari de miser avant tout sur la qualité de ses raisins

Principalement centrée sur les cépages du Rhône, elle commercialise des vins issus de terroirs bien particuliers reconnus pour leur immense diversité. A déguster sans aucunes limites si ce n’est que seulement 1 à 2% de la récolte sont exportées !
Aujourd’hui, la box vin My Vitibox vous emmène y faire un tour ! Un petit pays viticole mais pas des moindre, où l’origine de la viticulture remonte à l’époque Romaine…

Découvrez une histoire : l’origine de la viticulture en Suisse

Des fouilles ont révélé des traces de vigne en Suisse dès le VIIIème siècle avant Jésus-Christ. Néanmoins, rien ne permet d’affirmer que cette vigne était maîtrisée et cultivée. Ce qui est en revanche sûr, c’est que du vin était produit pour des raisons religieuses dès le IIIème siècle avant Jésus-Christ comme en attestent des amphores retrouvées dans des tombes. Mais comme en Gaule, c’est bel et bien l’arrivée de l’Empire Romain vers le premier siècle avant Jésus-Christ qui a provoqué l’essor de la viticulture et de la consommation de vin. De nos jours, une dégustation de vin suisse est un véritable luxe : le vignoble est tout petit (15.000 hectares, à peu près autant que le Beaujolais), et comme nos amis Helvètes sont très fiers de leurs vins, ce ne sont que 1% à 2% de la production qui sont exportés.

Vivre une expérience : une balade dans le vignoble de Lavaux

Les terrasses de Lavaux sont un lieu absolument magnifique. Rendez-vous au Lac Léman et régalez-vous devant la beauté du paysage : un lac d’huile à l’eau cristalline, surplombé par les montagnes aux sommets enneigés, et les vertes vignes accrochées sur leurs flancs parfois tellement vertigineux que l’on se demande comment les terrasses ne se décrochent pas. Plus grand vignoble d’un seul tenant de Suisse, l’Unesco a classé "paysage culturel" ces 800 petits hectares de vigne en 2007. En tous cas, l’œnotourisme est bien développé dans la région : faites donc une halte au Lavaux Vinorama, ce très beau centre de découverte des vins locaux pour une dégustation de vin !

Osez l’insolite : engagez un GPL

Tant qu’à faire, si vous êtes un peu sportif, restez dans le vignoble de Lavaux et engagez-y un GPL (Guide du Patrimoine de Lavaux). Ces gars-là sont des guides spécialisés, à la fois sportifs et experts en viticulture (évidemment), histoire, géographie, géologie, oenologie ils vous emmèneront randonner pendant 2 heures ou une journée entière à travers le vignoble ! Si vous y allez en période de vendanges, ils pourront même vous offrir une petite initiation à l’oenologie et vous emmener directement là où ça bosse dur, où l’on cueille à la main (pas de machines étant donné les pentes abruptes) et où l’on ramène les caisses de raisin au chemin viticole le plus proche à la force de ses bras. D’ailleurs ne soyez pas surpris par les allers-retours successifs de l’hélicoptère : il a été affrété par les vignerons du coin pour descendre le raisin des terrasses aux chais.