Actualités

Le Léman (à Montréal): cap sur les vins suisses (au Canada)

  • Mercredi 10 février 2016
Source /
Cédric Lizotte
Pour bien déguster des vins suisses au Québec, on n’a pas vraiment le choix : il faut trouver des endroits qui font dans l’importation privée. Malheureusement la Société des alcools du Québec n’a que quelques vins suisses disponibles et cette situation affecte directement la réputation des vins de ce coin du monde dans le cœur des Québécois. Heureusement, un restaurant comme le Léman sur Robert-Bourassa (l’ex University) à Montréal a tout ce qu’il faut pour présenter la grande variété et la belle qualité des vins suisses aux gens du coin.

Pour pouvoir déguster des vins suisses au Québec, on n’a pas vraiment le choix : il faut trouver des endroits qui font dans l’importation privée. Malheureusement, la SAQ (Société des alcools du Québec) n’a que quelques vins suisses disponibles et cette situation affecte directement la réputation des vins de ce coin du monde dans le cœur des Québécois.

Heureusement, un restaurant comme le Léman sur Robert-Bourassa (l’ex University) à Montréal a tout ce qu’il faut pour présenter la grande variété et la belle qualité des vins suisses aux gens du coin.

Selon Olivier Schlegel, propriétaire du restaurant, « les vins suisses ne sont pas légion à la Société des alcools du Québec. On n’en trouve que quelques-uns sur les tablettes. Dans le but d’offrir des produits un peu plus pointus à notre clientèle, nous faisons de l’importation privée de vins suisses, blancs ou rouges, de toutes les régions du pays. »

C’est peut-être quelque chose que les gens ignorent, mais « la Suisse est un pays qui est avant tout consommateur de vin. Il y a une belle production viticole dans pratiquement toutes ses régions, poursuit M. Schlegel. Au restaurant, nous importons des vins d’un peu partout au pays. Par exemple, les vins qui poussent sur le bord du Rhin et dans le canton des Grisons; des vins du canton du Tessin, un canton italophone. Dans le canton du Valais, nous avons des spécialités de cépages qui ne poussent que là. Par exemple: l’amigne, un vin doux, mais sec qui va très bien avec les desserts. On offre une jolie sélection de vins. Plusieurs abordables et d’autres un petit peu plus chers pour les occasions spéciales! »

Alors, quels vins doit-on absolument goûter lorsqu’on veut découvrir les vins suisses? « Pour les dames, je suggère un riesling sylvaner du canton de Schaffhouse ou du canton de Zurich. Ce sont des vins qui sont secs, très fruités avec un léger sucre résiduel, décrit M. Schlegel. Pour l’amateur de rouge, un pinot noir du canton du Valais. »

Pour les amateurs de blanc, il importe de savoir que « la Suisse est l’un des rares pays qui vinifient le chasselas. En France, il est plutôt considéré comme un raisin de table. En Suisse, on le vinifie et il donne un vin légèrement perlant. C’est vraiment un cépage emblématique de la Suisse. »

Une diversité incroyable, donc. « Surtout lorsque l’on considère la petitesse du territoire suisse!», de conclure le patron.

 

A propos du Léman

Le Léman, 1175, Boulevard Robert-Bourassa, Montréal, H3B 3A7, Canada, (514) 507-5273, leleman.ca

Le Léman est un restaurant de bistronomie suisse, proposant une cuisine de tous les jours, inspirée des régions suisses et de ses produits, tout en utilisant les produits du Québec, venant des meilleurs artisans. Une cuisine fine mais sans chichis, fière d'elle même et fière d'être au Québec et au milieu de ses excellents produits!