Actualités

Le Conseil vin de Swiss Wine

Source /
Jasmin Schmid
Décanter un vin ©Adobe Stock

Les derniers cadeaux ont été déballés. A présent, le décompte vers la nouvelle année a débuté. Nous sommes sûrs que parmi vous, certains ont reçu une carafe à vin sous le sapin de Noël. Vous vous demandez sûrement si elle a une utilité ou si elle est uniquement jolie pour une décoration ? Eh bien, nous allons y répondre.

Lorsqu’on ouvre une bouteille de vin, certains vins sont « fermés », cela indique qu’ils ont besoin d’un peu d’air. Le terme « vin fermé » s’emploie pour qualifier un vin qui délivre peu d’arômes, qui paraît assez austère au premier nez. C'est précisément ce à quoi sert une carafe, à apporter de l’air. Le terme plus technique est « décanter ». La carafe apporte de l’air de deux manières ; la première lorsque le vin est versé dans la carafe. On peut verser le vin doucement ou littéralement renverser la bouteille en chandelle. Plus on verse le vin rapidement dans la carafe, plus il y a un apport d’air. La seconde, une fois le vin décanté, il est en contact permanant avec l’oxygène ce qui donne un apport d’air constant.

Décanter un vin permet de « l’ouvrir » et de faire ainsi ressortir les arômes. Pour les vins un peu plus âgés ou très vieux, la carafe doit être utilisée avec précaution, car trop d'air peut oxyder complètement un vin.

Les vins plus âgés sont cependant aussi très souvent carafés. Mais ce n'est pas pour l'apport d'air, mais pour éviter que le dépôt qui se trouve au fond de la bouteille soit servi dans les verres. Lorsque l'on conserve des vins longtemps, des dépôts se forment dans la bouteille et comme on ne veut pas les boire, on verse lentement le vin dans la carafe par les parois latérales, devant une source de lumière (p. ex. une bougie). Ainsi, au moment où l’on voit le dépôt, on cesse de verser le vin dans la carafe.

Maintenant que vous savez tout sur l’utilisation d’une carafe, vous pourrez l’utiliser au prochain repas avec vos amis avec un vin suisse de préférence. Santé !