Actualités

La presse allemande à la découverte du vignoble suisse

Swiss Wine Promotion x ff.k

A la découverte du vin suisse et des vendanges

 

Faire briller le vin suisse au-delà des frontières, tel est l’un des objectifs de Swiss Wine Promotion. Pour ce faire, l’organe de promotion national s’est associé à ff.k, entreprise de relations publiques en Allemagne et spécialisée dans le vin et les produits du terroir.

Le hasard du calendrier nous a permis de combiner un week-end à la découverte des vins suisse avec une immersion à l’art des vendanges, grâce à l’événement national « Au cœur des vendanges ». Du Zürisee, en passant par la région des 3 Lacs, des rives du lac de Thoune aux vignes du Valais, pour terminer sur les sommets de Lavaux, tel fût le programme pour nos 8 journalistes, bloggeurs et sommeliers allemands.

 

 

Jour 1 – L’emblématique Maison Zweifel 1898

Premier arrêt à Zürich, dans l’emblématique Maison Zweifel 1898. Au-délà de la fabrication des chips, entreprise gérée par le cousin du directeur, Zweifel produit également du vin. Une visite guidée des locaux, rythmée par l’histoire des deux frères Zweifel, créateurs des deux entreprises, avec à la clé une dégustation. La soirée s’est poursuivie par un repas et de beaux échanges autour des préoccupations des producteurs suisses, avec la présence du directeur Urs Zweifel. Au fil des mots, nous réalisons que les questionnements et les défis sont les mêmes d’un pays à l’autre.

Raüschling, Pinot Noir et autres vins accompagnent les mets savamment préparés par le restaurant attenant à la cave.

 

Jour 2 – La nouvelle génération dans le Vully

Le programme du jour s’annonce riche en découvertes. Après la soirée zurichoise, direction le bord du lac de Morat. Juste avant les vendanges, la cheffe d’exploitation de Schmutz Vins, Cécile Lambert, nous accueille dans l’antre de son exploitation. Une introduction sur le domaine, l’organisation de la cave et les différents cépages et une première dégustation, avant de partir dans le village pour découvrir les vignes de la famille. Ici, le vin se porte assez bien et l’œnologue explique que les vendanges commenceront le 9 octobre 2021. La matinée se poursuit avec des nombreux échanges sur la qualité du vin et la nouvelle génération. Cécile explique qu’une nouvelle génération de vignerons émerge, avec une envie commune de faire plus de bio et de renforcer la marque « Vully ». Les discussions sont également rythmées par de nombreuses questions de notre groupe allemand concernant le Divico et le Divona, cépages suisses résistant aux maladies, aussi connu sous la catégorie PIWI.

Un lac en remplace un autre, nous passons l’après-midi à Spiez. Juste le temps d’un accueil au Rebbau Genossenschaft et nous voilà partis dans les vignes à la découverte d’un magnifique vignoble, le plus haut de suisse sur le versant nord des alpes. Ce domaine articule son travail atour de la recherche de cépages résistants. Les explications font suite à une dégustation, en plein milieu des vignes, puis nous marchons jusqu’au Château de Spiez, où se situe la cave. Un magnifique endroit, mais qui comporte son lot de défis logistiques. En effet, c’est un lieu très fréquenté par les touristes et la place commence à manquer. Pour finir, nous retournons au Rebbau Genossenschaft pour une seconde dégustation et découvrir de très bons cépages, dont le Riesling Silvaner qui a eu beaucoup de succès auprès des participants.

Après un périple en train à travers le Lötschberg, notre journée s’achève au Château Villa à Sierre, avec une nouvelle surprise pour nos hôtes : la raclette.

 

Jour 3 – Au cœur des vendanges

L’événement phare de notre voyage de presse ! L’équipe est prête à retrousser ses manches et découvrir le travail de vendangeur. Nous allons participer à la journée nationale des vendanges, organisée par Swiss Wine Promotion, à la Cave Mathier & Bodenmann à Salquenen. Mathias Bodemann, en personne, nous accueille dès notre sortie du train et nous amène, à travers les vignes du village, jusqu’à sa cave. La balade est rythmée par les explications de Mathias sur son vin et sa vigne et les questions du groupe. Une fois arrivée sur place, croissants, cafés et fruits du verger (raisins et figues) permettent à nos apprentis du jour de prendre des forces et de découvrir le kit spécialement prévu pour l’occasion : k-way, sécateur, sac et autres cadeaux que tout le monde pourra garder après l’événement. Avant de s’atteler à la tâche, Mathias transmet au groupe, rejoint pour l’occasion par 6 autres apprentis vendangeurs, les informations sur le déroulement de la matinée, la bonne manière de découper les grappes de raisins, ainsi que les consignes de sécurité.

Pendant plus de deux heures, et avec le soleil au rendez-vous, chacune et chacun travaille sa ligne de manière chirurgicale, prélevant minutieusement chaque grappe de raisin qui contribuera à la nouvelle cuvée de la cave.

Tout travail méritant récompense, la matinée se conclut autour d’un verre de vin et d’une bonne raclette, avant de reprendre la route pour l’avant dernier lieu à découvrir. Après de chaleureux aux revoirs, le rendez-vous est pris l'année prochaine, pour goûter le fruit de notre travail.

Direction les Celliers de Sion, dans la ville éponyme. Depuis 1992, et dans leur bâtiment moderne nichée dans la vallée, les Celliers de Sion participent activement à l’attractivité oenotouristique de la région. En 2018, leur travail s’est d’ailleurs vu récompensé avec le Prix Suisse de l’œnotourisme, puis le Prix du Global Winner Swiss Award et enfin le Prix du Public - Best of Wine Tourism du réseau international des Great Wine Capitals.

Le Directeur, David Héritier, nous accueille dans l’Oenoparc et nous fait découvrir l’histoire des deux familles, Bonvin et Varone ainsi qu’une visite des lieux. Notre après-midi se termine avec différentes dégustations de vins aux Mazots du Clos du Château. A quelques minutes en bus des Celliers de Sion, les Mazots du Clos du Château nous offrent une vue imprenable sur Sion et la vallée, de quoi terminer en beauté notre périple valaisan.

 

Jour 4 – Lavaux, patrimoine mondial

La veille, notre groupe a eu un aperçu du Lavaux avec un repas chez Gaillard & Fils et une nouvelle découverte culinaire: le Papet Vaudois. La soirée a également été rythmée par la dégustation de plusieurs Chasselas, dont les cuvées 1998 et 2002. Ainsi que du Dezaley, du Calamin et du Vilette Blanc, spécialités du Lavaux.

Finalement le dernier matin se lève sur Lavaux et nous nous rendons au Lavaux Vinorama. Ce lieu représente les 8 appellations de Lavaux :

  1. Lutry
  2. Villette
  3. Epesses
  4. Calamin Grand Cru AOC
  5. Dézaley Grand Cru AOC
  6. Saint-Saphorin
  7. Chardonne
  8. Vevey - Montreux

 

Le centre de découverte rassemble 100 producteurs et plus de 300 références de vin et nous avons eu la chance de déguster des vins de 6 terroirs : Lutry, Epesses, St-Saphorin, Calamin et Dézaley.

 

Ces quelques jours s’achèvent dans ce lieu superbe, au milieu des vignes et au bord du lac, Léman cette fois-ci...