Actualités

La Fête des Vignerons 2019 dans la légende et la démesure!

Source /
Michel Godet

Lorsque l’on évoque la Fête des Vignerons plutôt que de parler de fête, ne serait-il pas plus judicieux de parler d’un spectacle patrimonial et générationnel, véritable tradition vivante qui ne se déroule que 4 fois par siècle?

Sans mot assez fort pour la qualifier, la Fête des Vignerons trouve son origine en 1797. Elle est désormais inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco depuis 2016 et depuis 200 ans la trame de son spectacle est basé sur le rythme immuable des saisons qui rythment bien entendu celui du vignoble. Une reconnaissance non pas frappée par une temporalité atypique, mais bien par l’implication totale de toute une région allant de Lausanne au Chablais Vaudois et dont l’épicentre se situe pour la circonstance à Vevey. Ne sont-ils pas du reste quelques 5 500 bénévoles à prendre à cœur leur rôle d’acteur(trice) à chacune des 20 représentations, dans la rigueur mais surtout avec la légendaire convivialité helvète, alliant traditions et modernité de cette région lacustre ?

«Point de folklore désuet, mais un reflet de l’actualité» insiste la Confrérie des Vignerons, productrice et organisatrice de la fête, elle qui au quotidien a pour mission de veiller au bon entretien des culture viticoles de ses membres, tout cela sur évocation de Bacchus, de Cérès, de Palès, ainsi que des vignerons-tâcherons, des gardes suisses, des Cent-Suisses, des Armaillis et autres corps de métiers de la vigne et du vin. Une sorte d’hymne à la terre, la patrie, l’homme et à ses racines.

Concrètement, annoncée en 2010, cette 12e édition (18 juillet- 11 août 2019) a accueilli près de 400 000 spectateurs, mais aussi plus d’un million de visiteurs dans la ville de Vevey (Sur la rive nord du lac Léman dans le Canton de Vaud), dont Charlie Chaplin est l’une des emblématiques figures. Conçu et mis en scène par Daniele Finzi Pasca, le spectacle de près de trois heures ininterrompues, avec sa féérie enfantine et ludique, ses prouesses technologiques (avec entre autre une scène LED unique en Europe), sa pertinence contemporaine et traditionnelle avait pour thème directeur celui du lien entre l’homme et la nature.

Au delà des nombreux tableaux (Prologue, Vendanges, Cartes, Cent pour Cent, Taille, Cent pour Cent faux chevaux, Larmes, Bourgeons, Feuille, On a le droit de pêcher, Noces, Poésies de l’eau, J’arrache, La Saint-Martin, Longue nuit, Tracassets, Les Trois Soleils, Les Armaillis, Protection de la vigne, Hymne à la terre et Epilogue), tous aussi animés et colorés les uns que les autres cadencent les différentes représentations de la Fête des Vignerons, de multiples animations exaltent la cité de 20 000 habitants en période traditionnelle, pour ne citer que des parades nocturnes, des animations pour enfants, l’ouverture de nombreux restaurants éphémères et d’une quinzaine de caveaux officiels, transformant ainsi Vevey en un formidable festival culturel et populaire à ciel ouvert.
Une fois encore sous la houlette du directeur exécutif Frédéric Hohl, de l’Abbé-Président de la Confrérie François Margot et surtout de tous les bénévoles, la magie collective a opéré.
 
Qui a dit que nos amis helvètes étaient des « petits Suisses » !!! Votre serviteur…

 

Quelques repères chiffrés pour cette 12e Fête des Vignerons

Spécialement conçue et construite pour la circonstance sur la place du marché de Vevey (17 000M2), l’arène éphémère de 900 tonnes pouvait accueillir 20 000 spectateurs à chaque représentation, rehaussée par 4 portiques culminant à 28 mètres de hauteur et par huit mâts techniques (sonorisation et éclairage) de 30 mètres de haut.

Près d'un million de visiteurs se sont rendus à Vevey durant la fête.
400 000 ont assisté aux 22 spectacles, dont 2 générales, du 18 juillet au 11 août 2019, soit un taux de remplissage de près de 95%
(Les spectacles produits en journée n’ayant quant à eux remplit en deçà des souhaits des organisateurs les gradins qu’aux ¾).

Par exemple, durant la seule journée du 1er août (Fête nationale Suisse) la ville de Vevey a accueilli à elle seule 100'000 spectateurs !
5 500 est le nombre d’actrices et d’acteurs bénévoles figurant dans le spectacle. Dont 835 enfants de 6 à 16 ans. Chacun payant ses costumes et ne percevant qu’un tout petit pécule si la fête est bénéficiaire.
850 chanteurs étaient présents dans l’arène.

Au programme également:

500 choristes, 300 percuchoristes, 150 voix d’enfants, 120 musiciens de fanfare, un Big Band de 16 jazzman, 40 percussionnistes, 36 cors des Alpes, un petit ensemble de 20 musiciens, 36 fifres et tambours de Bâle…
Unique en Europe, la scène de 1 200 M2 était illuminée avec une incroyable magie sur 800M2 par des LED. Elle était complétée par 4 autres scènes surélevées de 400M2 chacune
Par ailleurs, on estime à près de 500 000 le nombre de bouteilles de vin écoulées. Les retombées économiques régionales n’étant pas quantifiées à ce jour.
Parmi les très nombreux tableaux proposés, celui qui a accueilli une cinquante de véritables vaches suisses a été des plus ovationnés ainsi que le Ranz des vaches, un traditionnel air Gruérien (Entendez du district de la Gruyère).
Au quotidien 600 à 800 hommes et femmes assuraient «à pas feutrés» la sécurité de la fête avec discrétion, efficacité et surtout le sourire…
Outre tous les bénévoles, cette réussite à la Suisse est également due à la forte mobilisation des transports en commun, bus, train et aussi bateaux sur le Léman, ainsi qu’à celle des différentes autorités helvètes (Confédération, Conseil d’état, Syndique de Vevey…).

Rendez-vous dans 25 ans… en chaise roulante pour certains !

 

Publié dans Lyon-Saveurs.fr