Actualités

La Cave de la Côte vaudoise triomphe

Source /
Simon Forel

La coopérative de Tolochenaz remporte la distinction absolue au Grand Prix du vin suisse remis jeudi à Berne.

Décidément, la Côte vaudoise vit une belle histoire avec le Grand Prix du vin suisse. Après le Domaine de la Ville, à Morges, en 2015, et les Frères Dutruy, de Founex, en 2017, la Cave de La Côte est la troisième à être nommée «Cave suisse de l’année» par le Grand Prix du vin suisse. Pour la coopérative de Tolochenaz, la deuxième plus grande de Suisse, cette récompense vient saluer la recherche de qualité prônée par l’œnologue maison, Rodrigo Banto, et toute son équipe, sous la direction technique de Gilles Cornut, lui-même président de l’Interprofession vaudoise.

Bien sûr, l’ancienne Cidis, redevenue Cave de La Côte, est déjà souvent montée sur les podiums de ce concours organisé conjointement par l’équipe de Vinea et le magazine spécialisé «Vinum». Cette année, il y a eu record de participation à cette compétition, avec pas moins de 3254 vins inscrits par 544 producteurs de tout le pays. Ces échantillons ont été dégustés fin juin à Sierre par 156 jurés, qui ont attribué les médailles d’or (environ un dixième des vins) ou d’argent (deux dixièmes). Mais les six meilleures notes des treize catégories du concours ont été redégustées à l’aveugle par un deuxième jury, plus restreint, pour attribuer les trois premières places finales.

À ce petit jeu, la Cave de La Côte a brillé dans la catégorie chasselas, puisque son Coteau d’Aubonne Esprit Terroir 2018 l’a emporté devant un autre de ses vins, le Luins Bravade Esprit Terroir 2018.

Un doublé qui n’est pas pour rien dans la récompense ultime, puisque la «Cave de l’année» récompense un domaine qui a inscrit au moins 5 vins dans 3 catégories différentes. Et celle qui l’emporte est celle qui a le meilleur ratio vins médaillés/vins présentés, le plus grand nombre de vins nommés et le plus grand nombre de vins primés.

D’autres vins vaudois placés

À la troisième place des chasselas, on retrouve un autre habitué des podiums, le Domaine Blondel, à Cully, avec son Champ-Noé Villette 2018. Une bonne nouvelle au moment de la succession entre les parents Jean-Luc et Francine et leur fils Louis, accompagné de son épouse, Charlotte.

D’autres vins vaudois tirent leur épingle du jeu dans un palmarès où toutes les régions du pays sont bien représentées. En gamay, c’est le rollois Hammel qui prend la tête avec Les Écots, Clos de la George Grand Cru Yvorne 2018, devant le Combaz-Vy 2017 du Domaine des Afforêts, à Aigle. En assemblage rouge, le Caveau de la Rose d’Or, à Luins, place son Excellence 2017 en troisième place.

Dans les gamarets, garanoirs ou maras purs, le Gamaret Soliste Ollon 2017, des Artisans Vignerons d’Yvorne, est deuxième devant le Gamaret de Novembre 2017, du morgien Bolle. Enfin, en vin effervescent, le Blanc de Blanc Bursinel 2014, de Parfum de Vigne, à Dully, est deuxième, devant le Domaine la Capitaine 2017, cultivé en biodynamie à Begnins.

 

Image Florian Cella: L’oenologue Rodriguo Banto et le directeur Julien Höfliger des Caves de la Côte, grands vainqueurs 2019. 

 

 

Les autres prix spéciaux

Palmarès

Au cours de la cérémonie qui a réuni 500 invités au Kongress Kursaal de Berne jeudi soir, d’autres prix spéciaux ont été remis. 

Le Prix Vinissimo Coup de cœur blanc est allé aux Trésors de Famille 2018, une petite arvine de la Maison Gilliard, à Sion. 

Le Prix Vinissimo Coup de cœur rouge a récompensé le Cornalin Excelsus 2018, de Jean-Claude Favre, à Chamoson. 

Le Prix Bio va à une cave qui avait déjà remporté le Prix Bio de l’association des vins bios suisses, celle de la famille Caloz, à Miège, pour sa Malvoisie 2017.

Et un nouveau prix porte le nom de la directrice décédée de Vinea, Élisabeth Pasquier, pour distinguer le meilleur vin d’une nouvelle cave qui n’a pas été distinguée depuis cinq ans. Il honore le vin doux Élise, du Domaine de Chafalet, à Dardagny (GE). 

Au chapitre des trente-neuf podiums, les vins valaisans en ont emporté treize, Vaud et la Suisse alémanique dix chacun, Genève trois, les Trois-Lacs deux et le Tessin un.