Actualités

5 jours, 350 dégustateurs, 9'200 vins : bilan du Concours Mondial de Bruxelles Aigle 2019

Source /
Communiqué presse

L’un des plus grands événements de ce type dans le monde, le Concours Mondial de Bruxelles a posé ses valises pour la première fois en Suisse, à Aigle. Alors que la dernière session de dégustations des vins vient de s’achever, il est déjà l’heure du bilan pour la manifestation de tous les superlatifs.

Issus d’une cinquantaine de pays, quelque 350 dégustateurs ont goûté et noté environ 50 vins par personne et par jour depuis vendredi. Ils étaient pour cela installés au Centre Mondial du Cyclisme à Aigle et ont tous logé dans les hôtels et appartements de la station de Leysin.

« Les conditions de dégustation dans le Centre Mondial du Cyclisme UCI étaient optimales, raconte Michel Blanc, dégustateur et directeur de projet et développement pour la maison des vignerons de Châteauneuf-du-Pape. Nous savons que certaines personnes que nous avons rencontrées sont des stars dans leur domaine, mais elles sont restées simples et très pédagogues. À mon humble niveau, c’est un retour aux sources du Rhône qui me permet de connaître les origines de ce fleuve qui donne toute sa richesse aux vignobles de nos deux pays »

Sommeliers, négociants, commerçants, journalistes : les dégustateurs invités par les organisateurs du Concours Mondial de Bruxelles sont tous des spécialistes reconnus. « L’une des particularités du Concours Mondial de Bruxelles est qu’environ 60% des dégustateurs sont des journalistes, spécialisés en vins, mais aussi en gastronomie, tourisme, etc. explique Frédéric Borloz, syndic d’Aigle et président du comité d’organisation. Les retombées médiatiques pour le pays et la ville-hôte sont très intéressantes et c’est notamment pour cela que de nombreuses régions déposent leur candidature, comme nous l’avons fait il y a près de trois ans. »

 

Un programme varié dans toute la Suisse occidentale

Arrivés mercredi 1er mai, les invités ont d’abord profité d’une soirée de bienvenue mémorable entièrement organisée par les étudiants de la Swiss Hotel Management School à Leysin. Le lendemain, ils sont partis à la découverte des vignobles de La Côte, Bonvillars, Les Côtes-de-l’Orbe, Neuchâtel et Genève, avant de participer à des master classes données par des spécialistes suisses des vins et cépages. Les sessions de dégustations des vins ont débuté vendredi 3 mai, après le coup d’envoi du Conseiller d’Etat Philippe Leuba.

Pour entrecouper les sessions de dégustations, une croisière sur le lac Léman avec présentation des vins vaudois et de la Fête des Vignerons, ainsi qu’un programme dans les vignobles valaisans ont été mis sur pied. Pour clore l’événement, un repas de gala sera donné à Leysin ce soir. Dès demain, une cinquantaine de journalistes continueront leurs découvertes à Schaffhouse, au Tessin, en Valais, dans les Grisons et la région des Trois-Lacs, grâce à des programmes proposés par Suisse Tourisme et les offices du tourisme cantonaux. Ces itinéraires attractifs ont séduit un nombre record de journalistes inscrits !

« La 26ème édition du Concours Mondial de Bruxelles était placée sous le signe de la découverte. Les vins suisses s’exportent peu et ils présentent donc un grand intérêt pour les palais curieux, explique Baudouin Havaux, président du Concours Mondial de Bruxelles. De plus, la Suisse est connue comme une destination prestigieuse. »

Prochaines étapes : les résultats, puis la République tchèque !

Maintenant que les dégustations sont terminées, les notes attribuées vont être analysées. Il faut en effet vérifier que le total des médailles délivrées ne dépasse pas 30% des vins participants, garantissant ainsi qu’il s’agit bien d’une véritable compétition. Un contrôle est également effectué pour garantir la légitimité des résultats. Une fois cette phase terminée – dans une quinzaine de jours – les résultats seront communiqués. Avec 600 vins inscrits en 2019, les vignerons suisses espèrent de nombreuses médailles. En 2018, notre pays en avait décrochées 49.

Outre la proclamation des résultats, les organisateurs belges planchent d’ores et déjà sur les prochaines éditions. Suivant la tradition, l’hôte 2020 vient d’être dévoilé il y a quelques minutes. Il s’agira de la ville de Brno, dans la région viticole de Moravie-du-Sud, en République tchèque. Avant cela, les mêmes organisateurs belges lanceront le 10ème « Spirits selection by Concours Mondial de Bruxelles » au mois d’août, en Chine. Les inscriptions des spiritueux sont ouvertes et les organisateurs voient dans ce concours également un grand potentiel pour les eaux de vie de fruits suisses, une grande tradition dans notre pays.

Contacts et renseignements:
Nicolas Joss, Secrétaire général, n.joss@cmb-aigle2019.ch +41 (0)79 753 68 10
Anick Goumaz, Responsable communication, info@anickgoumaz.com, +41 (0)78 631 06 86